[Une autre Barcelone]

Ce documentaire s’occupe d’une Barcelone qui n’est pas décrite dans le Guide du Routard, qui ne correspond pas au “melting-pot grouillant de vie nocturne, de shopping et d’attractions culturelles.”

Il s'agit d'une histoire réelle à propos d’une Barcelone inconnue qui est en train de disparaître et qui se métamorphose en Showroom qui se vend aux touristes, architectes, designers et toute sorte de corporations internationales.

Il s'agit d'une histoire réelle à propos de la gentrification.

La Colonia Castells est un petit quartier étouffé entre l’un des plus grands centres commerciaux de la ville et le célèbre stade du FC Barcelone. Ses petites maisons furent construites au tout début du XXème siècle par des employés de l’usine qui se trouvait à côté. La tradition ouvrière est toujours présente dans ce quartier. Pourtant, ses étroites ruelles piétonnes, ses petits jardins et le paisible silence contribuent à améliorer sa qualité de vie ; une parcelle de village horizontal incrusté dans un milieu urbain en expansion verticale.

Après une lutte incessante, la Colonia Castells doit finalement être rayée de la carte de Barcelone avant la fin de 2011. Des spéculateurs, cherchant des bénéfices économiques, et soutenus par l'administration publique, ont décidé que les maisons de la Colonia Castells sont en tel mauvais état qu'elles doivent être détruites. Elles seront remplacées par un petit jardin public entouré de grands immeubles. Cette décision oblige les habitants démoralisés de ce quartier à quitter les lieux et à s'installer dans un milieu urbain qui leur est inconnu.

Certains voisins ont eu de la chance, l'administration leur a désigné un autre logement, tandis que d’autres n'ont pas le choix. Ils devront rester dans leurs maisons jusqu'à la démolition. Il ne s'agit pas seulement d'une lutte mais aussi d'une manifestation de leur impuissance.

L'organisation Salvem la Colonia est un rassemblement de voisins qui refusent l’expropriation de ses maisons et qui luttent contre la spéculation urbaine et la gentrification de Barcelone. Vous pouvez visiter le site Internet en catalan de cette organisation ici.

CROQUIS SUR LA VIE A LA COLONIA CASTELLS.
Otger Miralles (artiste de la Colonia Castells).
Vous pouvez aussi visiter son blog (en catalan)

POSITION DE LA COLONIA CASTELLS.


View Larger Map