[POINT DE DÉPART]

[NO-RES] n’est pas uniquement un projet artistique.
[NO-RES] est un projet inscrit dans une volonté politique: une critique ouverte contre le phénomène de la gentrification des villes.
Comment est-il possible que des lieux de vie se transforment peu à peu en territoires inertes, dans lesquels les citoyens sont uniquement amenés à consommer dans leur temps de loisir, dans lesquels les enfants restent devant leurs postes de télévisions lorsqu’ils ont finis l’école, dans lesquels les voisins sont de parfaits inconnus?
Ainsi; souhaitons nous aborder ce sujet comme s’il s’agissait d’un conte de fées sordide, sans happy end.
[NO-RES] est aussi un moyen de documenter l’apport et l’héritage humain tout en récupérant la mémoire collective d’espaces, qui ont presque disparus.
[NO-RES] est le témoin à la fois silencieux mais proche d’un modèle urbain en danger qui apporte dignité aux habitants contre l’émergence d’une ville Show-Room qui a été vendue aux touristes et dans laquelle le prix de la vie monte de la même vitesse que les bâtiments se construisent.

Une Réponse to “POINT DE DÉPART”

  1. joan dit :

    sóc estudiant de grau i estic interessat en veure el documental

Laissez une Réponse