[DISTRIBUTION]

[NO-RES] est un film conçu pour le grand écran. L’une des plus belles choses que permet le le 8e art, c’est le pouvoir de rassembler un grand nombre de personnes autour d’intérêts communs. Les salles de projection aident les individus à mettre en commun leurs malaises. Elles suscitent un échange de points de vue qui, sinon, se cristallisent dans des débats sociaux. Provoquer la discussion, c’est précisément l’un des objectifs centraux de [NO-RES].

Mais parce que nos cinémas ont la vie dure en ce moment, [NO-RES] cherche des formes de distribution alternative qui échappent à la logique du marché, en souhaitant une distribution qui ne subisse pas de restrictions imposées par des intérêts privés et qui soit la plus large possible.

Au cœur de la philosophie de [NO-RES], se trouvent les maximes du mouvement de la Culture Libre. Grâce à elles, aucune entreprise ne peut avoir le monopole de [NO-RES].

Il s’agit d’une production sous licence Creative Commons. Des collectifs culturels et groupes de travail collaborent avec [NO-RES] pour assurer une diffusion non commerciale la plus large possible du film. Le pari des gens autour de [NO-RES] est de laisser les spectateurs décider de payer ou non pour le travail accompli: des DVD pourront être achetés dans des catalogues en ligne mais le film pourra aussi être téléchargé gratuitement sur Internet. Les futurs spectateurs seront également encouragés à organiser des projections collectives décentralisées: la licence Creative Commons donne aussi ce droit à tous. Il ne faut pas demander d’autorisation de projeter [NO-RES], parce qu’on la donne de facto.

[NO-RES] fait aussi le pari des grands écrans du Circuit Catalan de Cinéma Digital.
[NO-RES] défend le cinéma numérique face aux prix disproportionnés de l’argentique.

[NO-RES] vise également à être largement diffusé à travers des festivals internationaux de film documentaire.

.

**************************************************************************************************************************************************

Partenaires de diffusion et de distribution de [NO-RES]

Eguzki Bideoak est un projet populaire, horizontal, indépendant et qui aspire à une transformation profonde et radicale des systèmes de production, de la distribution de la richesse et des relations entre les êtres humains. À la suite d’une réflexion spécifique sur la production et la distribution de l’information télévisuelle,Eguzki Bideoak cherche des moyens pour libérer l’information des lois du marché et revendique que la communication ne soit pas considérée comme un simple un produit.

Cine Rebelde est un collectif de médias indépendants basé en Allemagne, qui vise la distribution de films sur les luttes et les mouvements sociaux partout dans le monde. Le groupe a non seulement un riche catalogue de films en ligne, mais il organise aussi des projections publiques et toutes sortes d’événements qui conduisent le public à faire face à des débats sociaux. Le travail de Cine Rebelde n’est pas orienté vers une logique de profit.

Evil Twin Booking Agency organise des conférences et des projections de toutes sortes avec des artistes et des penseurs qui préconisent un divertissement qui pousse au-delà de l’ordinaire et du commercial. L’objectif du groupe est à la fois d’organiser des manifestations pour le plaisir, mais également de mobiliser les consciences. L’objectif principal des activités du groupe est de prendre le pouls des critiques liées à la justice sociale, aux médias, à l’écologie, etc. Entre autres, Evil Twin Booking Agency représente The Yes Men, des agitateurs sociaux aujourd’hui mondialement connus

Traficantes de sueños est né dans le but d’être un point de rencontre et de discussions autour des différentes réalités des mouvements sociaux. Le groupe essaie de faire sa part pour enrichir les débats, les sensibilités et les pratiques qui visent à transformer les choses. Par exemple, le groupe veut construire une bibliothèque associative, une maison d’édition et un centre qui coopère avec des réseaux de distribution alternatifs.

La Ciutat Invisible est un projet coopératif et autogéré qui vise à construire des alternatives au travail précaire que crée le système économique actuel. Son activité a pour but de créer et de diffuser des contenus critiques qui déterminent des processus de transformation sociale et politique dans deux directions: 1. La promotion et la construction de réseaux de coopération liés à l’économie solidaire. 2. L’extension de pratiques politiques autonomes auto-organisées qui visent la réappropriation de la politique au niveau local.

**************************************************************************************************************************************************

Partenaires de projection de [NO-RES]:

Comme salle de projection, [NO-RES] choisit le Circuit Catalan de Cinéma Digital (CCCD).

Le Circuit Catalan de Cinéma Digital (CCCD) est formé par un groupe d’exposants et la maison de production Benecé. Il a été créé avec l’intention de diffuser la production audiovisuelle auprès d’un public de toutes les régions, dans des cinémas qui sont engagés dans l’innovation technologique.

Ses objectifs sont:

  1. Démocratiser la culture auprès d’un public de toutes les régions, en cassant le pouvoir centralisateur de la ville et en offrant un accès aux grands événements de divertissement culturel (concerts, films, théâtre, etc.), qui sont souvent uniquement organisés dans les métropoles.
  2. Faire connaître la riche production catalane de cinéma, théâtre, spectacles… et l’étendre à toute la Catalogne.
  3. Encourager, en salle, la projection de contenus audiovisuels alternatifs qui seraient normalement destinés à la télévision mais qui, de par leur qualité, méritent leur place au grand écran.

En bref, le CCCD veut être un espace qui permette aux spectateurs de revenir au sens original du cinéma, quand les salles étaient encore des lieux de rencontres, des événements sociaux.

**************************************************************************************************************************************************

Plates-formes de diffusion en ligne qui permettent l’utilisation de licences Creative Commons

Autres plates-formes populaires de diffusion en ligne qui ont un large public mais qui ne permettent pas l’utilisation de licences Creative Commons

Laissez une Réponse